Masters: La paire Benneteau-Vasselin chute aux portes de la finale

Après un parcours mouvementé lors de la phase de poule, les français Julien Benneteau et Edouard Roger-Vasselin se sont finalement inclinés en toute logique face aux N°1 mondiaux, Bob et Mike Bryan, sur le score sans appel de 6-0, 6-3 samedi soir à Londres

Masters: La paire Benneteau-Vasselin chute aux portes de la finale
Les français Edouard Roger-Vasselin en premier plan, et Julien Benneteau derrière.                       media365fr

     L'espoir n'aura pas duré longtemps ce soir pour Julien Benneteau et Edouard Roger-Vasselin. Ils ont été littéralement écrasés par la puissance et la complémentarité des frères américains, Bob et Mike Bryan, à l'aise en terre britannique. 

   Leur écart au classement (N°1 mondiaux pour les frères Bryan et N°4 pour la paire française), pouvait laisser présager un combat acharné samedi à 19h, ce fut loin d'être le cas. Malmenés et breakés dès l'entame du premier set, les tenants du titre de Rolland-Garros n'ont jamais su sortir la tête de l'eau face à des américains surs de leurs forces, et ne voulant laisser aucune chance à leurs adversaires du soir. Premier set sans appel: 6-0. 

Le deuxième set fut un peu plus disputé entre les quatre joueurs, s'affrontant pour la quatrième fois cette année, pour autant de défaites côté français. Mais le manque d'efficacité au premier service n'aida en aucun cas Benneteau et son équipier (52% seulement). Le deuxième set afficha le score de 6-3. Jeu, Set et Match pour des favoris tout en contrôle. 

Désirant remporter leur 4ème tournoi des Masters après 2003, 2004 et 2009, les Bryan auront sans doute fort à faire, en finale, face au double du brésilien Marcelo Melo et du croate Ivan Dodig, s'étant qualifiés au bout du suspense contre la paire Kubot-Lindstedt sur le score de 6-4, 4-6, 10-6. En espérant que la rencontre tienne cette fois toutes ses promesses. 

Quant aux français, ils terminent tout de même dans le dernier carré de l'un des tournois les plus prestigieux de l'année, concluant une année riche en résultats. Ces performances sont de bonne augure, en particulier pour Julien Benneteau, qui affrontera du 21 au 23 Novembre prochain la Suisse au stade Pierre-Mauroy de Lille pour la finale de la Coupe Davis. Les français tenteront alors de se défaire de l'équipe menée par Roger Federer et Stanislas Wawrinka, adversaires du soir, afin de ramener à la France un titre qu'elle attend depuis 2001.