Open d'Australie Jour 7 : Krygios, ça continue !

Porté par le public de la Hisense Arena, entièrement acquis à sa cause, le local Nick Krygios 53ème mondial, s'impose au bout du suspens, contre Andréas Seppi, récent tombeur de la tête de série numéro 2, Roger Federer.

Open d'Australie Jour 7 : Krygios, ça continue !
Nick Krygios, qualifié contre Seppi, retrouvera Nadal en quart de finale à Melbourne. Source photo : telegraph.uk

Quel comeback réalisé par le talentueux et excentrique Australien, Nick Krygios ! Après avoir été mené 2 sets à 0, contre Andréas Seppi, 5-7, 4-6, et une pause réglementaire au vestiaire, le nouveau protégé du public Australien, après le déclin progressif de Lleyton Hewitt, a signé sans doute, l'un des plus beaux matchs de sa carrière. 

Une aisance au service

Porté par un pourcentage de point gagnés derrière sa première balle conséquent (75%), Krygios (25 aces) a renversé une situation improbable, tant l'Italien, en face, ne commettait que très peu de fautes. Un break immédiatement réalisé sur la première mise en jeu de l'italien, pour mener 2-0, puis 6-3. Et un quatrième set remporté au tie break, 7 points à 5, sur un revers long de ligne, magistral. 

Un momentum qui semble être passé coté Australien, en effet, d'entrée de cinquième set, un nouveau break réalisé Krygios, lui permet de mener 3-0 puis 4-1. La décision semble faite. Les portes d'un premier quart de finale de grand chelem, sont grandes ouvertes. Sauf que...

Un relachement étrange

Puis vint un moment, ou Krygios, se liquéfie, et commet des erreurs plus qu'évitables. Un revers beaucoup trop long, et des déplacements douteux, permettent, a celui qui a réalisé, la performance de la semaine (en éliminant Roger Federer, n°2) d'effacer son break de retard, et de recoller rapidement à 4-4.

4-4 puis 6-6, nous rentrons donc dans un final assez fou, bien entendu, pas de tie break en grand chelem, lors d'un cinquième set. Une sorte de morsubite attend les 2 joueurs, le mental va faire office de juge de paix.

Au final, c'est Seppi qui craque.

Le match n'ira pas plus loin, après avoir tremblé pour gagner à 40, son jeu de service, et mené 7-6, Nick Krygios a mis une pression dantesque sur les épaules de l'Italien.  Un coup trop tendre dans le filet, une erreur en coup droit en longueur, et un revers croisé parfait, font plié l'Italien. 0-40, 3 balles de matchs en faveur de l'Australien. La première suffira. Sur un revers flottant de Seppi, la balle est d'abord annoncé bonne, puis faute, l'Italien challenge la décision. Le Hawk Eye, confirme la seconde annonce. Une balle dehors de 10 bons centimètres.

5-7 ; 4-6 , 6-3 ; 7-6 ; 8-6. C'est le score de ce long match, qui permet a Krygios, de rejoindre les quarts de finale d'un Grand Chelem, pour la deuxième fois de sa carrière, après Wimbledon, l'année passée.

En quarts de finale, l'Australien retrouvera Andy Murray. Le Britannique qui signe pour l'instant un début de tournoi quasiment parfait, avec 3 victoires sèches sur Bhambri, Matosevic, et Sousa, 3-0.

Ce matin, le protégé d'Amélie Mauresmo a terrassé le bulgare Dimitrov 3 sets a 1, alors que Dimitrov menait jusqu'a 5-2 dans le quatrième set, et servait pour une cinquième manche. La force mentale de Murray, est tout simplement exceptionnelle en cette fin de première semaine.