ATP M1000 Indian Wells : Les cadors ne tremblent pas

Début du deuxième tour au masters 1000 d'Indian Wells. Un second tour qui signifie l'entrée en lice des 32 têtes de séries. Au programme de la nuit dernière, Novak Djokovic, tenant du titre, opposé à Baghdatis. Murray affrontait Vasek Pospisil. David Ferrer, impressionnant en 2015, était opposé à Dodig.

ATP M1000 Indian Wells : Les cadors ne tremblent pas
Ferrer a eu chaud la nuit dernière, mais s'en est sorti à l'expérience. Il obtient (déjà) sa 20ème victoire en 2015.

Novak Djokovic bat Marcos Baghdatis : 6-1 6-3.

Entrée en lice fracassante pour le numéro 1 mondial. En effet, le tenant du titre n'a passé qu'une heure sur le court central d'Indian Wells, pour venir à bout de Chypriote Baghdatis, en ne concédant que 4 jeux. Impressionnant sur ses mises en jeux (7 points perdus, 0 balles de breaks concédées), le Serbe s'est économisé lors ce premier tour. Il peut remercier un Baghdatis fébrile, qui a concédé dès le deuxième jeu du premier set, le break, alors que ce dernier avait mené 40-15. Comme on le sait, les erreurs ne pardonnent pas, face au meilleur relanceur du circuit ATP. Au prochain tour, Djokovic sera opposé non pas à Julien Benneteau, mais à Albert Ramos. Malheureusement, l'espagnol a terrassé le français, visiblement amoindri, 6-2 6-3.

David Ferrer bat Ivan Dodig : 4-6 6-1 7-6 (6)

Stratosphérique. C'est le terme qui convient, pour illustrer le début de saison de David Ferrer. Hier soir, l'Espagnol a obtenu sa 20ème victoire de l'année 2015, sur 21 matchs disputés, seul Nishikori l'a battu à Melbourne, pour 3 titres glanés à Doha, Rio et Acapulco. Le numéro 8 mondial a quand même eu très chaud hier soir, et n'est pas passé loin d'une élimination précoce. Dans cette partie, c'est Dodig qui se crée les premières occasions, en profitant des multiples erreurs de Ferrer, 6-4. Un Ferrer, qui s'est ensuite réveillé dans le second set, et qui a été sans pitié pour Dodig, en breakant deux fois très rapidement, le Croate, 6-1.
Le trosième set est nettement plus équilibré. C'est Ferrer à l'expérience qui prend le service de Dodig, au 11ème jeu, 6-5. On croit que le plus dur est fait. A 40-30, il se procure une première balle de match, sauvée par le Croate, qui débreakera par la suite pour s'offrir un tie break. Dodig, qui a chuté a la 96eme place mondiale, peut nourrir de regrets, par deux fois, il prend des points de service de son adversaire, 2-0 puis 5-3. Avant de craquer en revers, et sur une amortie délicieuse, de l'Espagnol. C'est Ferrer qui s'impose 8-6, au bout du suspens, en ayant eu très chaud.

Andy Murray bat Vasek Pospisil : 6-1 6-3

Premier match dans le tableau Américain pour Murray, qui a disposé facilement de Pospisil en deux petits sets. Le premier set est un récital, côté Britannique. Pospisil, gagne son premier jeu, blanc, et mène 1-0, puis plus rien. 3 breaks à la suite du protégé d'Amélie Mauresmo, 6-1 en 31 minutes. Lors du second set, c'est cette fois ci Murray qui concède son service en premier. On se dit alors que Pospisil à toutes les cartes en main, pour embêter le Britannique, à condition d'être efficace au service. La encore, cela n'arrivera pas. Avec un break d'avance, le Canadien finit par perdre son service une première fois, puis une seconde fois à 0 au huitième jeu, pour laisser l'avantage à Murray, 5-3. Un match conclut sur un jeu blanc du Britannique, 6-3. Au troisième tour, le numéro 4 mondial sera opposé à Philipp Kohlschreiber, tête de série 26. 

Les autres résultats, en bref :

Anderson bat Delbonis : 7-5 6-4  / Verdasco bat Duckworth : 6-2 7-6 (3)
Monaco bat Cilic : 6-4 6-4  / Nishikori bat Harrison : 6-4 6-4  
Gulbis bat Gimeno-Travers : 6-4 6-1 / Mannarino bat Fognini : 7-6 (8) 6-3
Lopez bat Roger-Vasselin : 6-7 (3) 6-4 6-4 / Isner bat Melzer : 6-3 6-4
Tomic bat Coric : 6-3 6-4 / Kokkinakis bat Garcia Lopez : 7-5 5-7 6-3.
Cuevas bat Nieminen : 4-6 7-5 6-0 / Ramos bat Benneteau : 6-2 6-3.