Gulbis : Un jeu et puis c'est tout

Ernest Gulbis est la première tête de série à tomber à Monte Carlo. Le Letton, en manque de repère subit une lourde défaite face à Andreas Haider Maurer

Gulbis : Un jeu et puis c'est tout
Gulbis : Un jeu et puis c'est tout

Alors qu'on apprenait il y a quelques jours que Ernest Gulbis s'entrainait avec Thomas Enqvist, ce dernier prend la porte dès son entrée en lice du Masters 1000 de Monte Carlo et continue son chemin de croix en 2015. Le Letton a littéralement sombré face à l'Autrichien Andreas Haider-Maurer en ne remportant qu'un seul petit jeu (6-1/6-0) en 58 minutes de jeu. 41 fautes directes, 27% de points gagnés derrière sa deuxième balle, 5 breaks concédés, Ernest Gulbis est au plus mal et devra retrouver son jeu sous peine de sombrer au classement.