Paire OK, Roger-Vasselin KO

Deux Français étaient au programme aujourd'hui, Benoît Paire et Edouard Roger-Vasselin.

Paire OK, Roger-Vasselin KO
Paire OK, Roger-Vasselin KO

Absent depuis de longs mois, Benoît Paire se refait une cerise petit à petit. Issu des qualifications, il remporte son premier tour au Masters 1000 de Monte Carlo face à l'Américain Denis Kudla, 150ème mondial en deux manches (6-3, 7-6). Si la première manche n'est qu'une formalité pour l'Avignonnais, il revient de loin dans la seconde manche. Mené 4-1, il a du écarter deux balles de sets notamment. Finalement, Paire s'impose en deux manches et s'offre un deuxième tour dans un grand tournoi, une première depuis près de 8 mois. Mais il ne veut pas s'arrêter là :

"Je suis content d’être là mais je veux faire beaucoup plus que l’enchaînement qualifié-deuxième tour. Je trouve que je joue beaucoup mieux qu’avant. J’ai progressé partout, surtout dans la tête. Depuis deux semaines, je ne prends plus du tout d’anti-inflammatoires pour le genou. Il est parfait. Finalement je ne pensais pas revenir aussi vite et à l’avenir j’ai envie de faire, comme en 2013, des demies en Masters 1000. Et pourquoi pas aller plus loin?

Ca ne passe pas en revanche pour Edouard Roger-Vasselin qui s'incline face à Joao Sousa, 56ème mondial en trois manches (6-1, 3-6, 6-0) : 

"Ça enchaîne un peu vite après un bon mois aux Etats-Unis et en Guadeloupe. Et le dernier tour de qualif hier face à Struff a laissé des traces. Même si les résultats ne sont pas exceptionnels, je retrouve toutes mes facultés. Et il n’y a pas de raison pour que je revienne à mon meilleur classement."