Roland-Garros 2015 : Les enseignements du 1er tour

De haut en bas du tableau, voici le bilan des matchs du premier tour, disputés dimanche, hier et aujourd’hui Porte d’Auteuil. Certains ont fait le job, d’autres ont rassuré, d’autres encore ont déçu : Découvrez le résumé de la première étape des Internationaux de France 2015.

Roland-Garros 2015 : Les enseignements du 1er tour
Gillou ne ressent plus de douleurs au dos

Ils ont fait leur travail

Tout en haut du tableau, Djokovic n’a fait que son travail face à Nieminen (6-2,7-5,6-2). Mené 5-2 dans la deuxième manche, le Serbe a ensuite fait valoir ses qualités mentales et sa régularité pour asphyxier le Finlandais et inverser la tendance.

Richard Gasquet, qui pourrait le retrouver en huitième de finale, a connu une entrée en lice douce face au Belge Germain Gigounon, issu des qualifications (6-3,6-4,6-0). Gasquet retrouvera jeudi Carlos Berlocq (comme l’an passé), et pourrait retrouver ensuite Kevin Anderson, jamais inquiété par Tim Smyczek (6-4,6-4,6-2).

Tommy Robredo a concédé le premier set à Golubev, mais semble déjà en mesure de rejoindre les huitièmes de finale.

Nicolas Almagro et Rafael Nadal se retrouveront eux dès jeudi pour le compte du 2ème tour. Vainqueurs respectifs de Dolgopolov et du jeune espoir français Halys, les deux hommes croiseront probablement le fer sur le court central. Andy Murray et Nick Kyrgios, faciles vainqueurs en trois manches, devraient eux aussi s’affronter, samedi au 3ème tour.

David Goffin et John Isner ont également fait leur travail mais auront fort à faire au prochain match, opposés à Santiago Giraldo et à Jérémy Chardy. L’autre David, espagnol, n’a concédé que 5 jeux à son adversaire Lacko.

Kei Nishikori et Fernando Verdasco sont passés en trois manches et semblent bien partis pour se retrouver vendredi au 3ème tour. Roberto Bautista-Agut, lui, a écrasé Florin Mayer et s’annonce comme un sérieux outsider à ne pas négliger.

Fabio Fognini et Benoît Paire se sont aussi qualifiés (en 5 sets pour le Français) et se retrouveront demain dans un match de joueurs à fort caractères. Berdych et Wawrinka se sont promenés face à des adversaires modestes, Nishioka et Ilhan.

Enfin, en bas de tableau, Roger Federer a sorti Falla, en trois sets, et a rendez-vous demain avec l’Espagnol Granollers.

Ils ont rassuré

Bernard Tomic a disposé de Luca Vanni, 6-3,3-6,6-3,6-4. Il retrouvera son compatriote Kokkinakis jeudi. Tomic n’avait plus gagné depuis le 12 avril, comptait une victoire pour cinq défaites durant la saison sur terre, et avait perdu lors de sa dernière rencontre avec l’Italien. Les raisons de s’inquiéter pour lui étaient donc nombreuses.

En trois petits sets, Marin Cilic a vaincu Robin Haase. Le vainqueur du dernier US Open a eu du mal à se déplacer sur le court, mais a fait pleuvoir les coups gagnants. Giraldo, Garcia-Lopez, Giraldo et Estrella l’avaient tous battu sur cette surface cette année. Le Croate pouvait donc craindre ce premier tour face à un autre terrien.

Jo-Wilfried Tsonga n’a presque pas joué en 2015. Heureusement le sort lui avait réservé un joueur très faible, Christian Lindell, qualifié. Une victoire facile (5 jeux perdus) lui permet de rentrer doucement dans la compétition. Il affrontera demain l’Israëlien Dudi Sela. Son niveau un peu plus élevé mais pas extraordinaire permettra à Jo de monter en puissance.

Gilles Simon, forfait pour une blessure au dos à Nice la semaine dernière, nous laissait craindre le pire pour lui. Une victoire en 4 sets face au valeureux Lucas Pouille a rappelé que l’on pouvait compter sur le numéro 1 français.

Ils inquiètent

Peu de gens voyaient Leonardo Mayer (tête de série n°23) accroché par Vesely. Et pourtant l’Argentin a eu besoin de 5 manches pour se défaire du Tchèque. On pouvait pourtant l’imaginer passer facilement en raison de ses excellents résultats sur la surface parisienne.

Gaël Monfils passe toujours ses premiers tours, mais Gaël Monfils y laisse toujours des plumes… En concédant un set à Roger-Vasselin, le Français a montré la même nonchalance que face à Lucas Pouille à l’Open d’Australie, où il avait regardé le Nordiste le mener par deux manches à rien avant de commencer à jouer. Gaël en devient énervant à regarder. Un tel talent, gâché par un tel mental, est presque écœurant…

Ils ont déçu

5 têtes de série se sont inclinées dès leur entrée en lice : Adrian Mannarino, qui attend la saison sur gazon, Ivo Karlovic, trop lent pour la terre, Feliciano Lopez, méconnaissable, Guillermo Garcia-Lopez, vraiment décevant, et… Grigor Dimitrov. Le Bulgare, parfois surnommé « baby-Federer », connaîtra apparemment les mêmes difficultés que le Suisse pour s’imposer à Roland. Défait par Jack Sock sans gagner le moindre set, la jeune star récidive. Grigor s’était déjà incliné dès le premier tour en 2014 face à Karlovic, en trois manches là aussi. Décidément…