Roland Garros J6 : Tsonga c'est solide, Monfils c'est flou

Début du troisième tour pour la partie basse du tableau masculin à Roland Garros. Les tricolores étaient présents en masse, avec notamment Gilles Simon, Jo Wilfried Tsonga, Gael Monfils au programme.

Roland Garros J6 : Tsonga c'est solide, Monfils c'est flou
Roland Garros J6 : Tsonga c'est solide, Monfils c'est flou

Jo Wilfried Tsonga bat Pablo Andujar : 7-6 6-4 6-3.

Performance solide du numéro 2 français qui avait les honneurs du Chatrier en cette fin de journée. Après deux premiers tours convaincants contre Dudi Sela et Lindell, Tsonga voyait un jour d'un tout autre calibre en face de lui lors de ce troisième tour : l'Espagnol Pablo Andujar, spécialiste de terre battue. Ce match avait tout du match piège par excellence, Pablo Andujar collectionne les bons résultats en 2015 sur la surface en question, avec notamment une finale à Barcelone en avril dernier, et un quart de finale à Genève la semaine passée. Mais Jo Wilfried Tsonga n'a pas laissé place au doute, et c'est extirpé du piège Andujar, sans laissé le moindre set au 34ème mondial. Une performance qui doit être soulignée, et qui prouve la bonne forme dans laquelle se trouve le Français. 3 tours joués cette semaine, 3 victoires et aucun set concédé.

Tsonga rejoint donc la deuxième semaine sans forcer, et sans perdre d'énergie. Une bonne chose, car son adversaire dimanche sera une de ses bêtes noires, le tchèque Tomas Berdych, numéro 4 mondial, tombeur de Benoit Paire en quatre sets aujourd'hui sur le court numéro 1.

Gael Monfils bat Pablo Cuevas : 4-6 7-6 3-6 6-4 6-3.

Monfils et Roland Garros, c'est une sacrée histoire. Déja auteur d'un match marathon contre l'Argentin Schwartzman lors du tour précédent, le parisien a de nouveau eu recours à 5 sets, pour se débarasser de Pablo Cuevas, tête de série numéro 22.
Le Français joue à se faire peur en cette fin de première semaine, et joue également avec les nerfs de tous les français. Ces derniers ont placé Monfils comme plus grand espoir Français, dans l'éventuelle optique d'un sacre tricolore cette année. Sans sa persévérance qui le caractérise, Monfils serait bien loin de Paris aujourd'hui.
Et Cuevas peut nourrir de regrets, en ayant mené deux sets à 1, et 4-1 dans la quatrième manche, double break et service à suivre, l'Uruguayen avait deux jeux à faire pour s'offrir sa première deuxième semaine dans un grand chelem. Mais il a subi le retour de Monfils qui a enchainé 4 breaks coups sur coups, pour finalement gagner ce match, dans un court Suzanne Lenglen chaud comme jamais.

Monfils devra récupérer vite, car dès dimanche c'est le numéro 2 mondial qui se dressera devant le parisien. Une tout autre histoire en perspective.

Les autres résultats en bref :

Wawrinka confirme sa bonne forme, en s'imposant en 3 petits sets contre Steve Johnson, 6-4 6-3 6-2. Simon remporte en 5 sets, le match franco-français du jour contre Nicolas Mahut. Gasquet a terminé le travail entreprit hier contre Berlocq 6-1 au cinquième. Federer a une nouvelle fois déroulé contre la surprise Dzumhur en 3 petits sets.