Federer rejoint Djokovic en finale

Roger Federer n’a fait qu’une bouchée de son compatriote Stanislas Wawrinka 7-5/ 6-3 et rejoint Novak Djokovic en finale. Le Serbe a sorti Rafael Nadal 6-3/ 6-3 plus tôt dans la journée.

Federer rejoint Djokovic en finale
L'accolade entre les deux compatriotes (AFP Photo/Leon Neal)

Pour les demi-finales du Masters de Londres, Nadal qui s’était imposé difficilement face à son compatriote hier rencontrait un Djokovic qui semblait fatigué après sa victoire contre Berdych. Dans l’autre match 100% suisse : Federer, impressionnant face au Serbe, retrouvait un Wawrinka revanchard pour le remake de la demi-finale de l’an passé.

Le Roi Djoko est de retour !

Après sa défaite contre Federer et son match remporté face à Berdych, Novak Djokovic avait laissé une impression de fatigue générale de fin de saison et voyait d’un très bon œil le jour supplémentaire de repos que n’a pas eu son adversaire. Rafael Nadal semblait, lui, en très grande forme il est sorti invaincu des poules et retrouve son meilleur tennis en fin de saison.

Le match a été clairement à sens unique, dès le premier jeu, Djoko distribuait le jeu et on entendait les couinements des baskets de Rafael Nadal lors de ses multiples déplacements. Rafa subit le jeu que Nole propose et l’Espagnol perd son service sur un jeu blanc 2-0 pour le Serbe. Le premier set est remporté facilement par Djokovic qui joue juste intelligemment et offre des variations face à un Espagnol surement un peu émoussé par le bras de fer de la veille contre son compatriote. 

Le deuxième set est un peu plus serré car le gaucher arrive à conserver ses deux premiers jeux, mais il essaie juste de renvoyer la balle souvent loin derrière la ligne de fond de court, il subit toujours les variations de Novak qui a retrouvé toutes ses sensations. Le Serbe prend le service de son adversaire et mène 4-2 puis 5-3 et c’est sur un nouveau break qu’il remporte la partie 6-3/ 6-3 sur un superbe contre-pied. Le Serbe a survolé la rencontre il n’a pas eu une balle de break à sauver de tout le match et peu se préparer tranquillement pour la finale de demain.

 

Federer un ton au dessus

Le remake de la demi-finale de l’an dernier gâchée en fin de match par une tension entre Wawrinka et Mirka (la femme de Roger Federer) qui avait plusieurs fois gêné Stanislas via des des commentaires avant ses services. Les deux joueurs se respectent énormément et jouent d’ailleurs ensemble pour la Coupe Davis, même si Roger est largement en tête il s’est imposé 17 fois contre 3 pour Wawrinka. Mais cette année ils sont à égalité parfaite : Stan s’est imposé en trois sets à Roland Garros en quart et Roger s’est imposé en demi-finale en trois sets à l’US Open. 

Le match commence sur une parfaite égalité chacun remporte son jeu de service sur un jeu blanc : on assiste à un round d’observation. Roger Federer va pourtant perdre son service suite à deux balles qui sont déviées du mauvais côté par la bande du filet. Stanislas se sent plus en confiance et confirme rapidement le break 2-4. Roger sans avoir particulièrement changé de rythme arrive à debreaker Stanislas notamment grâce à une double faute. Wawrinka retombe dans ses travers et semble avoir perdu confiance en lui. Federer mène 6-5 et encore une fois, Stanislas panique et offre une balle de set sur une double faute, Roger n’en demandait pas tant et remporte le set 7-5. Malheureusement pour le spectacle, Wawrinka n’arrive pas à retrouver sa confiance du début de match et commet plus de faute il est déjà mené 2-0 dans la seconde manche. Roger déroule tranquillement et n’hésite pas à monter au filet dès que possible. Federer conclut le match comme il l’a commencé sur un jeu blanc en 1h10 : 7-5/ 6-3 et suit une accolade très amicale entre les deux joueurs (cf. photo) qui s’échangent quelques mots comme pour oublier la mauvaise ambiance de l'an dernier.

 

Demain à 19h, on aura donc la chance de vivre la finale avortée de l’an dernier suite au forfait de Federer sur blessure. Ce match sera d’autant plus intéressant que Roger peut passer N°2 mondial devant Andy Murray s’il remporte le tournoi. Djokovic, lui, voudra prendre sa revanche sur la victoire de Roger face à lui en début de semaine et terminer sa meilleure saison par une victoire en conservant son titre.