1er tour : Ça passe pour Monfils, Gasquet et Raonic

Résumé de la journée de lundi au Masters 1000 de Monte-Carlo.

1er tour : Ça passe pour Monfils, Gasquet et Raonic
Gasquet s’est facilement imposé face à Almagro sur le Rocher     Twitter

11 tricolores étaient sur les courts aujourd'hui dans la Principauté. Plusieurs matchs intéressants : Zverev-Rublev , Gasquet-Almagro ou encore Struff-Thiem. 

Alexander Zverev (Allemagne ; 54e ATP) - Andrey Rublev (Russie ; 157e ATP)

Aux vues du classement ATP, le match peut s’annoncer déséquilibré mais ces deux joueurs n’ont que 18 ans. Ils ont été champions du monde junior tous les deux avec une année d’écart (2013 pour Zverev, 2014 pour Rublev). Alexander Zverev commence à être en une de certains journaux spécialisés car pour les principaux acteurs du tennis mondial l’allemand sera numéro 1 mondial dans les prochaines années. À 18 ans, être aux portes du Top 50 ce n’est pas commun. Il est 11 heure et le premier match de la journée commence sur le court Rainier III. 

Rublev a débuté au service, il essaie d’agresser Zverev mais il fait trop de fautes et l’allemand breake d’entrée (0-1). Le début de match d’Alexander Zverev est tonitruant puisqu'il réalise déjà des coups assez exceptionnels et obtient le doublé break (0-3). Dans la foulée, Rublev profite des fautes directes de l’allemand pour assez voir des balles de break mais grâce à son service, Zverev les sauvera (0-4). Vite fait, bien fait ! Alexander Zverev remporte le premier service et 6 jeux à 1 en 23 minutes, il domine complètement le match, il fait en sorte que son adversaire fasse la faute. Rublev a trop insisté sur le revers de Zverev dans cette première manche avec 61% de balles sur le coup fort de l’allemand. Andrey Rublev envoie de plus en plus de balles côté coup droit de Zverev et cela paye car le jeune allemand réalise plus de fautes et le match est équilibré (3-3). La russe réussissait bien dans ce set mais il se fait breaker au pire moment, à 4-3. Zverev sert donc pour aller au deuxième tour et il ne trembler à pas. Rublev envoie son coup droit dans le couloir et Alexander Zverev gagne le match 6-1 6-3 en 1 heure. Zverev a gagné 88% des points derrière son premier service alors que Rublev n’est qu’a 48%. Côte fautes directes, 23 pour Rublev et 22 pour Zverev. Au second tour, nous aurons un match intéressant entre David Ferrer et le mètre 98 d’Alexander Zverev. 

Gilles Müller (Luxembourg ; 45e ATP) - Gaël Monfils (France ; 16e ATP)

Gaël Monfils est la meilleure chance française lors de cette étape monégasque. Le français reste sur un quart de finale sur dur à Miami où il s’est incliné seulement au tie-break du troisième set face à Kei Nishikori, 6e mondial. Gilles Müller reste sur un mois de mars plutôt mitigé avec un 32e de finale à Indian Wells, un 8e de finale à Irving sur le circuit Challenger et une élimination au premier tour à Miami. Monfils est clairement favori. Il est 12h15, le luxembourgeois débute son tournoi au service. Le match débute tranquillement sur le court central et les joueurs remportent leur service (1-1). Gilles Müller met bien la pression sur Mon fils avec son service et son coup droit et il obtient le break et mène désormais 3-1. Le luxembourgeois confirme facilement son break avec un jeu blanc (4-1). 5-3, Müller sert pour le set, la Monf’ sort d’un jeu blanc. Avec un ace et deux doubles fautes, Müller craque et Gaël Monfils en profite pour débreaker (5-4). Il y a des déchets dans le jeu des deux joueurs et Monfils recolle à 5-5. Gaël Monfils s’est bien ressaisit, les services de Müller sont de plus en plus mauvais et nouveau break pour le français : 6-5 et cette fois-ci c’est lui qui sert pour le set. On retrouve bien le jeu du 16e mondial qui enchaîne cinq jeux de suite et "Game and set" annonce l’arbitre espagnol et son nouveau micro (son micro l’a lâché pendant quelques jeux lors du premier set). Cela fait donc 7-5 dans cette première manche. Seconde manche et Gilles Müller additionne les fautes directes pour donner son service à Gaël Monfils (0-1). La Monf’ déploie son jeu et écoeure le luxembourgeois avec une nouvelle balle de break convertit. Cela fait 4 sur 4 à ce jeu-là et 0-3 dans le second set. Cette seconde manche est à sens unique. Müller enchaîne fautes directes et une double faute pour donner une nouvelle fois son service à Monfils (0-5). Le parisien sert pour le match et pour rejoindre le deuxième tour. Trois services gagnants, un jeu blanc et le onzième jeu d’affilée pour permettre à Gaël Monfils d’aller au second tour. Victoire 7-5 6-0 en 1 heure. 29 fautes directes et 43% au premier service dans ce match pour Müller. 

Richard Gasquet (France ; 10e ATP) - Nicolas Almagro (Espagne ; 64e ATP)

Sur les Masters 1000 de Indian Wells et Miami, Richard Gasquet reste sur deux huitièmes de finale avec une défaite face à Cilic à Indian Wells et une face à Berdych en Floride. Il a perdu les deux matchs en 3 sets. Quant à l’espagnol Nicolas Almagro, il n’est pas allé à Miami et s’est fait sortir par son compatriote Cervantes au premier tour d’Indian Wells et la semaine dernière, il n’a pu faire qu’un huitième de finale à l’ATP 250 de Marrakech. C'est un duel de revers à une main dans ce match et attention à Almagro, spécialiste de terre battue avec un jeu très complet. Il est 13h40 à Monaco et début du match. C’est Almagro qui commence à servir. Quel premier jeu ! Le français breake blanc d’entrée avec notamment deux longs échanges bien contrôlés par Gasquet (0-1). Gasquet sauvera trois balles de break mais ratera son revers sur une quatrième et Almagro débreake (2-2). Heureusement pour Richard Gasquet, Almagro est inconstant et avec deux fautes et une double faute, le français breake une nouvelle fois (2-3). Décidément, les joueurs s’offrent mutuellement leur service. Almagro recolle : 3-3. Cinquième break du match, cette fois-ci sur une double faute de l’espagnol. Gasquet va servir pour le set. Le biterrois remporte 6-4 ce premier set grâce à quatre fautes directes d’Almagro dans le dernier jeu. Plus de 20 fautes directes pour l’espagnol, c’est beaucoup trop pour espérer gagner ce premier set... Break blanc d’entrée de seconde manche pour Gasquet. Almagro n’est plus du tout dans son match. Richard Gasquet obtient un  ou eau break grâce à cette résignation totale de l’espagnol, il ne court plus et ne fait que des gros coups qui sortent du rectangle ocre la plupart du temps (0-3). Sans surprise, Gasquet va servir pour le match suite au troisième break de la manche (0-5). Grâce à un "je m’en foutisme" surréaliste de Nicolas Almagro et sur une balle de match formidable, Richard Gasquet s’impose facilement 6-4 6-0 en 1 heure et 9 minutes sous les yeux de Yannick Noah. 37% au premier service, 35 fautes directes, 5 doubles fautes : Almagro absent. 

Les autres résultats de la journée : 

Bellucci - Garcia-Lopez : 5-7 1-6

Rosol - Bedene : 2-6 3-6

Ramos - Bautista Agut : 4-6 6-7 

Herbert - Pella : 6-3 6-4

Dimitrov - Krajinovic : 6-3 6-2

Robert - Carreño Busta : 3-6 1-6

Cecchinato - Raonic : 3-6 5-7

Paire - Cervantes : 4-6 6-2 7-6

Struff - Thiem : 6-1 3-6 4-6 

Pouille - Mahut : 7-6 6-3