2e tour : les exploits de Vesely et Dzumhur

Résumé du 2e tour du Masters 1000 de Monte-Carlo.

2e tour : les exploits de Vesely et Dzumhur
Jiri Vesely a réalisé un gigantesque exploit en venant à bout de Novak Djokovic !     @WeAreTennisFR

Quelle incroyable journée à Monaco ! Nous aurons assisté aux éliminations des deux finalistes de l’an passé : Tomas Berdych et Novak Djokovic. Qualifications de Nadal, Thiem, Paire et Goffin. Voici les résumés des matchs entre Wawrinka et Kohlschreiber puis de Djokovic et Vesely suivi des résultats du jour.

Stan Wawrinka (Suisse ; 4e ATP) - Philipp Kohlschreiber (Allemagne ; 28e ATP)

Wawrinka ne fait pas le meilleur début de saison de sa carrière surtout en Masters 1000 avec une élimination en huitièmes de finale à Indian Wells par David Goffin et une élimination prématurée au 2e tour sur un score sec de 6-4 6-3 par Kuznetsov. Quant à Philipp Kohlschreiber, à Indian Wells il est logiquement sorti par Novak Djokovic en seizièmes de finale. La dernière confrontation entre les deux joueurs était cette saison à Dubai où le suisse s’était imposé en 2 sets avant de gagner le tournoi. Stan Wawrinka est favori car il est mieux classé et car il a gagné à Monte-Carlo en 2014. Il est 11h10 et c’est le suisse qui débute au service.

Wawrinka est encore en rodage puisque son jeu de service est catastrophique avec 4 fautes directes qui permet à Kohlschreiber de breaker d’entrée (0-1). Il aura fallu deux balles de break et six minutes dans ce jeu pour que Wawrinka et ses balles surpuissantes débreakent (1-1). Le Suisse n’est pas constant, il peut donner quelques points à l’l'allemand et sortir des coups géniaux que ce soit en coup droit ou en revers. Il mène tout de même pour le moment (3-2). À 4-3, Kohlschreiber sauve admirablement quatre balles de break grâce à son coup droit et sa bonne défense. Les deux joueurs se tiennent (4-4). Wawrinka fait déjà beaucoup moins de fautes, il est plus précis mais Kohlschreiber est présent (6-6). "Stanimal" a très bien géré ce jeu décisif et conclut le set sur un amorti. 7-3 dans le tie-break et 7-6 dans la première manche. Wawrinka commence le set de la meilleure des manières en breakant d’entrée avec notamment deux revers digne d’un Richard Gasquet. Le Suisse confirme non sans difficulté son break (0-2). Kohlschreiber n’n’a que très peu de possibilités sur le service de Wawrinka mais il ne lâche pas le sien une seconde fois pour le moment (2-3). Très peu de possibilités, sauf sur ce jeu où le natif de Lausanne ne cessait de taper ces chaussures pour enlever la terre battue, il était stressé et pas sûr de ces coups. Kohlschreiber en profite pour débreaker (4-3). Jeu très étonnant où Wawrinka était mené 0-40 et Kohlschreiber laisse le suisse le rejoindre (4-4). Que dire de ce jeu... Wawrinka laisse filer cinq balles de break après avoir mené 0-40, comme l'allemand juste avant (5-4). Le Suisse pousse et enchaîne deux jeux blancs et break donc Kohlschreiber, complètement dépassé par le jeu de Wawrinka. Ce dernier sert pour le match et il récite son tennis dans le dernier jeu pour remporter ce match 7-6 7-5 ! Malgré plus de fautes directes et un pourcentage au premier service plus bas que l’allemand, c’est Wawrinka qui l’emporte. 19e défaite consécutive face à un membre du Top 10 pour Kohlschreiber. Stan Wawrinka affrontera Gilles Simon en huitièmes de finale. 

Novak Djokovic (Serbie ; 1er ATP) - Jiri Vesely (République Tchèque ; 55e ATP)

Novak Djokovic... On ne le présente plus n’est-ce pas. Vainqueur à Doha, à Melbourne, à Indian Wells, à Miami. Une petite défaite en Coupe Davis lors du double face au Kazakhstan, c’est tout. Il est monstrueux et ne devrait faire qu’une bouchée de Vesely. Justement, Jiri Vesely reste sur deux premiers tours en Masters 1000 (Indian Wells et Miami) mais quand même une bonne demie-finale la semaine dernière à Marrakech, éliminé par le jeune Borna Coric. À noter que c’est la première opposition entre les deux joueurs. Il est 14h55 sur le court Rainier III et c’est Novak Djokovic qui engage en premier. 

Très bon premier jeu de service des deux joueurs, un partout. Les jeux s’enchaînent et les jeux de service sont remportés aisément (3-3). Dans le jeu suivant, Djokovic était mené 0-0-30 puis Vesely a obtenu une balle de break mais grâce à son service le numéro 1 mondial s’en sort, ce qui fait sourire Boris Becker son entraîneur (4-3). On voyait qu’il était très bien le gaucher tchèque et il prend le service du serbe de justesse après avoir mené 0-40,  Jiri Vesely va servir pour le set (4-5). Vesely ne tremble pas et c’est Djokovic qui trinque ! Logique obtention de la première manche pour le numéro 55 à l’ATP : 6-4 ! 13 fautes directes et 2 doubles fautes, c’est inhabituel en un seul set pour le serbe.

La seconde manche débute et Djokovic retrouve son jeu avec des coups long de ligne mais Vesely se sauve d’un break avec deux aces de suite au "T" (1-1). De nouveau, Djoko est dominé par Vesely qui dicte le jeu en fond de court, faire des amortis comme le ferait un Djokovic habituellement. Le serbe s’en sort après une égalité : 3-2. Jiri Vesely enchaîne 4 fautes directes d'affilié pour la première fois du match et Djokovic breake (4-2). Le serbe confirme facilement ce break. La roue tourne (5-2). Avec deux doubles fautes lors de son jeu de service, Vesely se crispe et craque pour offrir l’égalisation à un set partout (6-2).

Ce match est fou ! Break d’entrée pour Vesely avec plusieurs fautes incompréhensibles du Nole dont un smash raté (0-1). Tout comme Djokovic, Vesely réalise des fautes idiotes et cela permet au serbe de débreaker (1-1). Comme Djokovic ne cesse de fauter, Vesely continue d’en profiter et troisième break en trois jeux (1-2). Vesely se fait peur mais confirme son avance avec un ace à 40-30 (2-4) ! Ce coup-coup-ci, The Nole garde son service avec facilité mais le plus dur reste à faire (3-4). Il est tout simplement hallucinant dans tout ce qu’il réalise, ça paraît facile pour lui, le tchèque de 22 ans est en train de faire le match de sa carrière (3-5). Vesely a moins osé mais comme Djokovic a continué de faire des fautes le tchèque a obtenu une balle de match, sauvée d’une volée haute bien réalisée par Djoko (4-5). L’exploit au bout de sa raquette, Jiri Vesely set pour le match. 0-15, 15-15, 30-15, 40-15 : balle de match Vesely... et la délivrance. Novak Djokovic envoie son coup droit dans le couloir. Jiri Vesely bat le numéro 1 mondial 6-4 2-6 6-4. C’est historique. Ici, à Monte-Carlo, c’est un des matchs du XXIe siècle. Dans tous les cas, c’est la plus grosse surprise car Nadal a gagné huit ans d’affilié et le suspens n’était plus là depuis des années. C’était leur première confrontation, est-ce que cela a joué ? Peut-être. 

Autre grosse surprise aujourd'hui avec l’élimination de la tête de série numéro 6 Tomas Berdych par le bosnien 99e mondial Damir Dzumhur 6-4 6-7 6-3. Autre qualification surprise, c’est la défaite de Richard Gasquet, tête de série numéro 12, dans le duel franco-français face à Lucas Pouille 7-5 6-1. Jiri Vesely connaît son adversaire pour son prochain match, et c’est le français Gaël Monfils qui a facilement écarté l’italien Lorenzi 6-2 6-4. 

Les autres résumés du jour : 

Paire - Sousa : 6-4 6-3

Daniel - Thiem : 6-4 2-6 0-6 

Cuevas - Raonic : 5-7 6-2 6-7 

Nadal - Bedene : 6-3 6-3

Goffin - Verdasco : 7-6 2-6 7-6