Primrose : Ymer confirme, Dutra-Silva en favori

C'était la cinquième journée de compétition au Challenger de Primrose ce vendredi. Tous les quarts de finale ont été joué et le dernier français en lice a été éliminé.

Primrose : Ymer confirme, Dutra-Silva en favori
Elias Ymer en demi-finale à Primrose

Cette édition 2016 de Primrose est marquée au fer rouge par le jeune suédois Elias Ymer. Après avoir éliminé d'entrée l'expérimenté Lukas Rosol classé 71e au classement ATP, c'est ensuite Carballes Baena qui avait succombé au jeune homme originaire d’Éthiopie. Ce vendredi, c'est Jonathan Eysseric qui se profilait sur son chemin. Dernier représentant tricolore, comme l'année passée où il avait atteint les demi-finales, le 334e joueur mondial n'a pas réussi à recréer le même exploit. Il s'est accroché, mais Ymer est fort dans ce tournoi. En deux sets (6-4/7-5) et seulement 1h15 de jeu, le Suédois a confirmé ses victoires précédentes pour rallier le dernier carré.

Fratangelo enchaîne, Dutra-Silva en patron

Il y affrontera la dernière tête de série encore en compétition dans ce tournoi, le Brésilien Rogerio Dutra-Silva. Sans faire de bruit, le 94e mondial s'est imposé une nouvelle fois sans concéder de sets, une constante depuis le Premier Tour. Cette fois, c'est le surprenant Medvedev qui a été battu (6-4/7-6) en plus d'une heure et demi. Tombeur notamment de Taro Daniel, le jeune russe n'a pas résisté à ce spécialiste de la terre battue et ne s'offre donc pas une deuxième victoire face à un Top 100.

Dans l'autre partie de tableau, les deux quarts de finale ont été plus équilibrés. Dans un duel sud-américain entre le Brésilien André Ghem et l'Argentin Maximo Gonzalez, c'est le second qui a eu le dessus au bout de trois sets (4-6/6-1/6-4). Mal embarqué, il s'est repris dans le deuxième set, et n'a plus laissé respirer son adversaire. Il parvient donc à se hisser en demi-finale, où il affrontera Bryan Fratangelo. Avec son service puissant et sa frappe de mammouth, l'Américain a battu Steve Darcis après s'être offert Quentin Halys mercredi dernier. Comme face au Français, il a laissé filer le deuxième set avant de finir en patron dans la dernière manche (4-6/6-2/7-6). Grand espoir du tennis américain, il confirme toutes ses belles dispositions que la terre battue bordelaise.

En double, les demi-finales avaient lieu ce vendredi. Opposés à Monroe et Qureshi, les Suédois Brunstrom et Siljestrom se sont qualifiés au bout d'un match très serré (6-4/2-6/11-9). Ils retrouveront en finale la paire argentine composée de Guillermo Duran, et Maximo Gonzalez, seul joueur encore en lice dans les tournois simple et double. Face à Fyrstenberg et Sitak, ils ont également souffert jusqu'au bout pour décrocher leur ticket (6-4/3-6/10-7). Rendez-vous ce dimanche pour la finale.